Console numérique

Consoles numériques pour DJ et producteurs de musique

Les producteurs de musique comme les DJ ne peuvent se passer de la console. Cette dernière est un outil qui leur accompagne en studio et sur scène. Elle permet de mélanger plusieurs signaux sonores pour avoir un résultat cohérent et équilibré. C’est sur la console numérique qu’on branche les appareils, les instruments, l’ordinateur, la carte son et le système d’écoute. Sur le marché, on dispose un large choix de table de mixage. Dans la multitude des appareils, il est important de définir si c’est la numérique ou l’analogique qui vous convient. Comme les modèles récents sont des numériques, nous allons vous détailler dans cet article pourquoi il faut le choisir et comment il fonctionne.

La console numérique vs la console analogique.

La table de console numérique permet de travailler comme sur une table analogique. Pour les producteurs de musique et les DJ, on vous recommande la table numérique, et ce, pour de diverses raisons. La plupart des professionnels de la musique travaillent sur une console numérique, car elle permet un traitement informatique des données. Elle possède toutes les fonctionnalités qu’on peut voir sur la console analogique et en plus, cet équipement dispose d’un convertisseur de l’analogique vers le numérique. Si vous avez alors un enregistrement analogique, vous n’aurez aucune difficulté à le travailler sur votre ordinateur. Pour ce qui est de ce travail aussi, la table analogique est très limitée lorsqu’on parle d’effets au traitement de son. Pour votre composition musicale avec la table numérique, vous pouvez ajouter un effet de compression, de délai, de limiteur, vous serez gâté. La table numérique est aussi dotée d’une mémoire qui permet de sauvegarder les réglages. Avec ses entrées USB et MIDI, vous avez également la possibilité de transformer votre console numérique en un contrôleur pour recevoir et transmettre vos paramètres et compositions. Si certains musiciens se tournent vers la table analogique, c’est qu’elle présente un léger avantage dans le traitement des instruments comme les cordes, les vents et de la voix. La composition sera plus authentique, mais on peut avoir ce résultat avec la console numérique. Si on se réfère au prix, il est évident que la console numérique coûte plus cher. Cependant, pour votre travail, voyez le prix comme un investissement. Sachez que l’acquisition d’une console analogique ne présente pas un grand budget, mais il vous faudra investir dans un autre appareil pour avoir les effets. Avec une console analogique, il faut également dire adieu à vos réglages, car elle ne peut les enregistrer. À chaque nouvelle composition, il faudra refaire tout le travail. Si vous voulez un résultat impeccable, vous pouvez combiner l’analogique à la numérique.

Les principales fonctions et caractéristiques de la console.

Pour les DJ et les producteurs de musique, la console est un des appareils les plus importants. Ils leur servent à réduire tous les signaux enregistrés en un seul signal. Le résultat peut être en mono, en stéréo ou en multicanal selon son choix. Le professionnel peut travailler des heures pour équilibrer le volume de chaque signal et les mélanger. Dans les studios, la console numérique a également une place importante pour gérer les prises de son et pour amplifier les signaux. On peut avoir plusieurs types de consoles, mais ceux qui sont utilisés par les producteurs de musique et les DJ sont les plus répandus. Dans la ligne des consoles, on peut avoir la console en prise de son cinéma, en mixage cinéma, en télévision et radio, en sonorisation de concert et en prise de son et mixage musicale.

La console de mixage numérique.

Qu’elle soit numérique ou analogique, cet appareil est composé de deux parties : celle qui regroupe les entrées et celle pour les sorties qui correspond au bloc master. À l’achat de votre table numérique, il est important de bien vérifier le nombre d’entrées. Celui-ci va vous permettre de définir les sources que vous pourrez installer en même temps pour le traitement. Si vous travaillez avec un orchestre symphonique, il ne sera pas très pratique de travailler avec une console comportant peu d’entrées. Même si vous travaillez avec un trio de jazz, préférez une table avec plusieurs entrées. Pour les sorties, vous aurez la sortie principale qui est généralement en stéréo. Vous pouvez le connecter à une entrée stéréo d’un enregistreur ou à celle d’un système de diffusion lors des concerts. Les sorties groupes ou sous-groupes sont également importants, car ils vous permettront de faire des mixages partiels tout en gérant le niveau de plusieurs sources. Le travail sera alors plus facile, car vous pourrez régler en même temps les instruments qui sont reliés à la console numérique. Un DJ doit également s’assurer que sa table de mixage numérique ait une sortie auxiliaire. Les tables numériques récentes possèdent plusieurs sorties auxiliaires et vous pourrez y connecter les entrées des amplis alimentant les retours de scènes ou les casques. Parmi les sorties, vous aurez aussi les monitorings. Ceux-ci sont des copies de la sortie principale qui vont assurer l’alimentation des enceintes de la régie ou du studio. Les sorties routing sont des sorties supplémentaires sur lesquelles on met les éléments qui sont sur le patch. À l’achat de votre table numérique, faites également attention à la qualité des préamplis micro ainsi qu’au nombre d’entrées et de sorties. Comme cette console numérique est chère, il est important de présenter au commercial ou au conseiller vos besoins et exigences pour qu’il vous propose l’appareil le plus adapté.

2 résultats affichés