Microphone : Guide d’achat

Microphones pour DJ et producteurs de musique

Être en contact avec son public est très important pour le DJ et il doit les séduire non seulement avec ses mix, mais aussi avec sa voix. Pour communiquer, il se sert d’un microphone performant pour capter son auditoire lors d’une soirée. Le microphone est l’un des outils qu’un DJ doit avoir dans sa liste de matériels pour compléter ses équipements et réussir sa prestation.

Pourquoi choisir un bon microphone ?

Animer, c’est mener le jeu, le DJ doit également user de son charme à travers sa voix. C’est l’élément moteur pour attirer l’attention et capter l’auditoire. Parfois, les micros causent beaucoup d’ennuis, lorsqu’il y a des crissements aigus qui gênent l’auditoire. Dans d’autres cas, un bruit de fond est toujours présent lorsque le micro grésille, empêchant ainsi une bonne communication. Ce genre de situation peut générer rapidement une baisse de motivation et la solution est d’opter pour des microphones professionnels. En effet, les microphones bas de gamme génèrent des bruits parasites causant des gênes auditifs. En revoyant le budget, on peut s’offrir les grandes marques qui proposent des options sans fil et qui permettent plus d’interaction. De plus, un microphone amovible peut être utilisé en plein air.

Une solution pour les câbles : le micro sans fil

Bien que la communication soit importante, l’animation DJ doit surtout se concentrer sur la musique. Il est convenable de ne pas trop bouder la scène et de laisser jouer le son, mais dans ce cas, il est inutile d’utiliser des micros avec de longs câbles qui encombrent les installations. Les micros sans fil sont très intéressants du fait de leur légèreté et de leur rendu professionnel. De plus, une fois chargés, ils peuvent supporter des heures d’animation et c’est un grand point positif à prendre en compte pour une utilisation nomade. Plusieurs marques de micros sans fil sont commercialisées, mais les gammes se différencient selon leur format, leur design, leur autonomie et leur fréquence.

Les critères de qualité d’un microphone sans fil

L’autonomie compte beaucoup, car si un micro sans fil se décharge en moins d’une heure, il faudra également prévoir la durée de son alimentation avant qu’il soit réutilisable. Cette autonomie est aussi garantie par le choix des piles, mais normalement, un micro sans fil est alimenté par une pile de type AA. Il faut également tenir compte de la portée du micro, c’est-à-dire de la qualité du récepteur. La fréquence d’un récepteur performant peut permettre une captation jusqu’à une distance de 100 mètres. En ce qui concerne le design, certaines marques varient en couleur et en forme, mais il faut également considérer le poids de ce matériel qui peut fatiguer les mains à longueur de temps.

Utiliser un microphone avec d’autres appareils

Pour que toutes ses tâches soient synchronisées, un DJ a besoin de matériels qui peuvent fonctionner en même temps. En effet, il est mieux d’avoir une carte son qui peut lire toutes les entrées et qui permet de convertir le son d’un bout à l’autre. Il y a beaucoup de risques à choisir un matériel comme une table de mixage sans avoir tenu compte de la connectique. Et les différences de niveau côté qualité sonore se font ressentir très vite dans la salle lorsqu’on achète des appareils de différentes marques. C’est le cas d’un microphone de mauvaise qualité utilisé avec un amplificateur performant. Bien que ce dernier offre de la qualité, le microphone peut gâcher cette performance. C’est pourquoi les plus avertis choisissent un même fabricant, non seulement, pour la qualité des matériels, mais aussi pour faciliter leur adaptation.

Réduire les effets acoustiques d’un microphone

Le meilleur moyen d’éviter les bruits parasites est de se procurer d’un microphone de bonne qualité. Ceux-ci disposent de filtres qui bloquent la rétroaction et empêchent ainsi les échos et les crissements disgracieux, d’autant plus que ces bruits vont perturber l’ambiance s’ils se répètent fréquemment durant l’animation. Certains micros sans fil disposent aussi d’une capsule cardioïde qui rend le son assez fluide.

Si toutefois vous n’avez pas le choix que de vous satisfaire de la qualité de votre micro habituel, bien qu’il émet parfois des bruits gênant l’oreille, il est encore possible d’améliorer un peu la situation. Parfois, il suffit de le rebrancher et de presser en faisant un mouvement rotatif sur la source pour réduire les parasites. Si le bruit est incontrôlable malgré les tentatives d’amélioration, il ne risquera pas de partir. Dans ce cas, il serait peut-être temps de changer de microphone.

Le microphone, un des accessoires utiles en production musicale

Inséparable du DJ, le microphone a aussi sa place dans l’enregistrement. Sa qualité joue davantage dans la production musicale, car sa performance améliore la captation vocale. Un filtre est la plupart du temps greffé au micro afin d’éviter des bruits se mélangeant avec le timbre vocal d’un chanteur lors de l’enregistrement.

Outre le microphone, les casques sont aussi des outils indispensables pour les DJ et les producteurs de musique. Le choix d’un bon casque a la même importance que le choix d’une table de mixage ou d’un microphone. En effet, lors du mixage, le casque permet d’avoir un retour de la sonorisation et la disposition de cet outil lui permet de faciliter les ajustements techniques notamment au niveau de la résolution, des sons aigus, graves, etc.

Par ailleurs, pour créer un studio, vous pouvez aussi vous procurer d’un répartiteur de casques qui permet de brancher deux à quatre écouteurs. Ceci évitera le problème avec la table de mixage qui ne dispose en général que d’une sortie de casque.

4 résultats affichés