Guide d’achat de platines vinyles pour DJ

Choisir un platine vinyle pour DJ

Le vinyle a toujours eu sa place dans le monde de la musique, c’est une des inventions qui ne vieillit pas et qui séduit toutes les générations. Les années 80 ont annoncé sa fin avec l’arrivée du laser, mais aujourd’hui, il faut accepter que les 33 tours résistent. Pour preuve, la carrière du platine vinyle repart de plus belle, les discs jockeys se plaisent à étaler cet équipement lorsqu’ils font leur tournée afin d’aviser aussi le public sur la qualité de leur prestation. Outil indémodable, mais surtout invincible, le platine vinyle a de la qualité à revendre. Pourquoi choisir un platine vinyle plutôt qu’un platine CD ? Comment trouver le meilleur platine DJ ? Cet article vous révèlera toutes les réponses.

Différence entre platine vinyle et platine CD

La première différence est que le platine CD ne peut lire que les CD mais que le platine vinyle est fait exprès pour lire des disques à microsillon. Le plateau étant assez large et les composants proposant une version améliorée des anciens modèles, le platine vinyle d’aujourd’hui s’adapte aux besoins des DJs. Comme ces derniers travaillent uniquement sur le son, ils sont très sensibles à la qualité acoustique d’une musique. Il y a des perceptions que l’on ne peut pas exprimer aux communs des mortels lorsqu’on est spécialiste d’un domaine, en particulier, lorsqu’on s’occupe du son. Les DJs, comme tous les professionnels du son, savent très bien la différence entre la qualité d’un signalanalogique et d’un signal numérique. En effet, la résonance est assez différente. La plupart pense que le son transmis par le platine vinyle offre plus de naturel et que l’autre l’est moins.

Un intérêt particulier pour le platine vinyle

Cette notoriété place le platine vinyle comme un instrument relativement cher dans le monde de la musique, d’autant plus qu’un bon nombre d’artistes de la plus jeune génération reviennent à la production d’albums en vinyle. Ce qui veut dire que cette pratique revient à la mode. L’arrivée du laser n’a pas permis la disparition du vinyle. Aujourd’hui, le platine CD et platine vinyle cohabitent ensemble, et chaque utilisateur a sa part d’appréciation, si bien que certains sont plus enclins à utiliser l’un que l’autre. Mais ce choix est surtout une question d’oreille, mais aussi parfois de nostalgie.

Choisir un bon platine vinyle : les critères de qualité

Plusieurs marques de fabricants de matériels de musique proposent maintenant des gammes de platines vinyle. Certains s’inspirent des modèles plus anciens, en jouant vraiment sur l’aspect extérieur et le mode de fabrication. D’autres préfèrent l’adapter aux besoins techniques et de confort que requièrent les professionnels du DJing. Face aux nombreuses propositions sur le marché, il sera plus simple de retenir quelques critères essentiels pour qualifier si un platine vinyle est de bonne facture ou non.

Le socle du platine

Il faut en premier lieu, considérer le socle du platine, en d’autres termes, votre console doit être assez rigide pour être insensible à toute vibration. Il doit également être assez léger et sans résonance de fond. Bien que ce soit un challenge de faire coexister toutes ses qualités, il existe des marques qui proposent des perles rares.

Le lien du plateau avec le moteur

Deuxio, il faut considérer le lien du plateau avec le moteur. Ce dernier actionne le disque pour faire ses tours et son démarrage peut créer des vibrations, mais certaines marques proposent aujourd’hui un plateau et un bras suspendus, résolvant ainsi ce problème technique. Indissociables, le bras et le plateau peuvent être soit séparés ou rattachés au moteur.

Le lancement du disque

Pour lancer le disque à microsillon, certains fabricants optent pour un platine avec unemanœuvre direct, tandis-que d’autres proposent des platines manœuvrés par une courroie. Cette différence est non négligeable puisqu’avec une courroie, l’appareil est plus résistant aux vibrations du moteur. Bien que ce modèle se raréfie, la présence de courroie empêche fortement l’émanation de résonance sur le disque. Le platine à entraînement direct est une très bonne option car le démarrage est instantané surtout si le moteur a été parfaitement conçu pour éviter les vibrations. Les vibrations doivent vraiment être vérifiées lors de l’achat puisque les techniques de mixage peuvent altérer facilement l’appareil surtout si le DJ y applique une très grande force au toucher.

Le bras du platine vinyle

Le dernier facteur à prendre en compte est le bras. Ce bras peut avoir une forme sinueuse ou droite, mais leur qualité se juge au niveau de sa résistance et de sa finesse. Normalement, le bras d’un bon platine vinyle doit être assez rigide pour résister à l’usure, il doit également avoir une résonance assez faible pour ne pas perturber la lecture du disque.

Le platine vinyle pour résister au temps

Le platine vinyle est fait pour durer, du moins s’il est bien entretenu. De même pour le disque microsillon dont certains arrivent à conserver plus de 60 ans, sans altérer la qualité du son. C’est aussi un des points qui expliquent pourquoi certains ne résistent pas au vinyle. En effet, parfois, les CD posent des problèmes de lecture à force de les utiliser à longueur de temps. C’est pourquoi, certains DJs préfèrent surtout lire directement un morceau à partir de l’ordinateur au lieu de trimballer des pochettes lors d’une tournée. Cette qualité est quand même portée à un certain prix. Dans tous les cas, le choix dépend de votre budget et de ce que vous attendez précisément de votre équipement.

4 résultats affichés