Table de mixage Pioneer

 

 

« Table de mixage », « table de mix » ou « console », ce sont les appellations qui varient, mais on parle d’un seul et même appareil. Il est utilisé sur scène et en studio pour mélanger plusieurs sons venant de différentes sources pour donner un seul résultat. Vous pouvez régler le volume et la fréquence de chaque source. Sur la table de mixage Pionner, il est même possible d’ajouter des effets avant de renvoyer le son vers « les panoramiques ». Nous allons vous apporter dans cet article plus d’informations sur son utilisation.

Connecter les instruments sur une table de mixage Pioneer

Vous devez commencer par lier les instruments avec la table de mixage Pioneer. La console peut comporter plusieurs entrées qui sont différentes les unes des autres. Vous pouvez connecter des micros, les instruments et les platines. Veillez à ce que chaque appareil trouve sa place. Certains claviers ont besoin de plus d’un canal et branchez-les comme il se doit. Lorsque vous avez cette table de mixage Pioneer, vous pouvez régler indépendamment les appareils pour chaque entrée. Sachez que ce n’est pas le nombre d’entrées d’une table de mixage qui fait sa performance. Il est possible de travailler avec une table de mixage Pioneer avec moins de 24 entrées. Ce type d’appareil est plus facile à transporter.

Mettre en place les sorties sur une table de mixage Pioneer

Vous connecterez aux sorties l’enceinte de studio ou les enceintes de concert. Lors de vos mix, vous pouvez également utiliser un casque audio pour ne pas déranger votre entourage. Comme pour les entrées, il faut falloir faire attention aux dispositifs de sorties. La plupart des tables de mixage de la marque Pioneer a des sorties séparées pour les monitors et le master. L’avantage de cette séparation est que le technicien de son peut s’adresser uniquement aux musiciens sans avoir à passer par le master qui est la sortie générale.

Activer les canaux

Une fois que tous les appareils sont installés, il faudra activer les canaux. Chaque appareil aura son propre bouton en fonction de son entrée ou de sa sortie. Pour activer le canal, il faut s’assurer que le petit bouton ne soit pas en mute. Vous pouvez par la suite faire votre balance. Sur une table de mixage Pioneer numérique, il est possible d’activer une balance que vous avez déjà enregistrée.

Mettre en marche l’alimentation fantôme

Cette étape concerne plus les consoles de mixage Pioneer qui sont utilisées en studio. L’alimentation fantôme est également appelée alimentation simplex. Il est chargé d’envoyer une alimentation aux appareils qui en ont besoin. En studio, les microphones statiques et les micros à condensateurs nécessitent une alimentation. Sur scène, certains amplis peuvent également nécessiter une alimentation. L’intensité envoyée par la table de mixage est faible.

Plus d’infos sur la marque Pioneer

Faire la balance sur une table de mixage Pioneer

Cette dernière étape consiste à régler les volumes, les graves et les aigus. La table de mixage vous permet de mettre chaque appareil en entrée au volume que vous voulez pour un rendu sonore idéal. Lors du réglage, il est possible d’isoler certains canaux afin de trouver la meilleure sonorité. Pour le réglage des sons graves et aigus, vous utiliserez les potards. À l’achat de votre table de mixage, assurez-vous qu’il y ait au moins 3 potards (aigus, médium et graves). Les tables de mixage avec deux potards ne vous donneront pas un meilleur rendu. C’est à ce stade aussi que vous pourrez incorporer les effets. Sur une table de mixage numérique, vous pouvez avoir la réverb, le delay, le phasing et d’autres innombrables effets. Ces effets peuvent être intégrer individuellement à chaque appareil. Sur une table de mixage Pioneer numérique, il est possible d’enregistrer ces balances.